Habitat International Coalition
Réseau global pour le droit à l'habitat et la justice sociale
 
Pour un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel
Bookmark and Share
Source: Arab NGO Network for Development (ANND)
04-08-2006

Appel International Inscrivez-vous!

Aujourd'hui, le 30 juillet, un nouveau massacre a été commis au Liban : plus de 60 civils, dont 37 enfants, sont morts sous les bombes israéliennes, dans la ville de Qana, lorsqu"ils dormaient dans des abris. Ils sont morts pas loin de la grande sépulture qui abrite les corps de 106 civils, qui ont péri brûlés lors d'une attaques israélienne, en avril 1996, dans un abri mis à disposition par un contingent de l"ONU.

En réaction à ces terribles nouvelles, la seule décision saine qui doit être prise immédiatement est celle d’un cessez-le-feu.

Le cessez-le-feu permettra que l’aide humanitaire atteigne les victimes innocentes, que les corps puissent être enterrés au lieu d’être dévorés par les chiens, et que tous les problèmes sous-jacents soient négociés et, éventuellement, résolus. Davantage de victimes peuvent uniquement créer davantage de haine.

Ces derniers jours, l’Union Européenne, les Etats-Unis et le Royaume-Unis promettèrent au Liban d’aider à la reconstruction de son infrastructure ainsi que l’aide humanitaire aux 80 milles personnes déplacées par « les corridors humanitaires », mais ils cessèrent immédiatement d’exiger un cessez-le-feu. Ceci a encouragé Israël à continuer sa « mission » visant à imposer unilatéralement une solution pour désarmer le Hezbollah. Dans cette même logique, le Hezbollah pourrait ainsi argumenter que sa mission consiste à mettre en vigueur les diverses résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU, qui demande à Israël de se retirer des territoires occupés palestiniens et de mettre en oeuvre le droit au retour des réfugiés palestiniens.

Le 27 juillet, le ministre israélien de la Justice , Haim Ramon, a dit qu’Israël a donné assez de temps aux civils pour abandonner le sud du Liban. « Tous ceux qui se trouvent maintenant au sud du Liban sont des terroristes en lien d’une manière ou d’un autre avec le Hezbollah. » : a-t-il prononcé à la BBC. La même stratégie est déployée, ces derniers jours, dans la Bande de Gaza où l’on demande aux populations des camps de réfugiés et de leur voisinage de quitter leur maison. Ce qui représente une punition collective ostensible de toutes les populations.

L’escalade de la violence au Liban de peut être résolue unilatéralement avec la pertinence auto-proclamée d’une quelconque partie en présence. La paix est négociée entre les ennemis, pas avec les amis. Et le premier pas à toute négociation est le cessez-le-feu. Ou alors chaque enfant doit-il mourir pour qu’il ne grandissent pas en « terroriste » ?

L’année passée, le premier ministre anglais a défendu l’inclusion dans le mandat de l’ONU, de « la responsabilité de protéger les populations du génocide, des crimes de guerre, du nettoyage ethnique et des crimes contre l’humanité ». Aujourd’hui, l’ONU, L’Union Européenne, les Etats-Unis et le Royaume-Unis ont échoué de leur responsabilité de la protection des enfants libanais et palestiniens. Et même dans la condamnation claire des derniers actes criminels israéliens.

La société civile internationale et les mouvements sociaux élèvent leur voix et se mobilisent dans le monde entier, pas seulement pour exprimer leur solidarité indéfectible avec le peuple libanais, mais aussi afin de dresser une barrière internationale contre la guerre globale et la re-colonisation du monde.

Nous exigeons :

- Un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel, au Liban, tout comme dans les Territoires Occupés Palestiniens !
- L’exercice de la souveraineté totale pour le Liban et des droits nationaux des peuples palestiniens !
- La non-intervention de l’armée de l’OTAN sur le territoire libanais !

Nous appuyons l’appel lancé par la délégation de solidarité internationale avec le Liban, à une journée internationale de protestation et de solidarité, pour la date du 12 août 2006.

SOUTENIR CET APPEL OU COMME UN INDIVIDU OU COMME UNE ORGANISATION

(INCLURE LE NOM DE L'ORGANISATION ET/OU DE SIGNATAIRE ET LE PAYS) EN ENVOYANT UN E-MAIL

# Arab NGO Network for Development (ANND)
annd@annd.org

# Michael Warschawski
Anti-War movement in Israel
Alternative Information Center/Jerusalem
Member of the WSF/IC
mikaic@alt-info.org


 
Tags
• Appel à l'action urgente   • Appel à l'action urgente   • Droit au logement et à la terre/Droit au logement adéquat   • Droit au logement et à la terre/Droit au logement adéquat   
 
 


Habitat International Coalition
General Secretariat
 
<%=misereor_%>