Habitat International Coalition
Réseau global pour le droit à l'habitat et la justice sociale
 
(FRA) FRANCE: Un enfant abandonné dans la rue après l'expulsion groupée de 80 roumains d'un terrain de Saint Denis
Bookmark and Share
Source: Source: Jacques Pasquier (email: art-rue@wanadoo.fr)
11-10-2007

FRANCE: Un enfant abandonné dans la rue après l'expulsion groupée de 80 roumains d'un terrain de Saint Denis

Source: Jacques Pasquier (email: art-rue@wanadoo.fr)

Parada France, association qui vient en aide aux populations roms, s'insurge contre le traitement qui a été réservé à un jeune garçon
découvert seul après l'expulsion de sa famille et de ses proches à Saint-Denis.
Ce mercredi 10 octobre à 6 heures du matin, la police a surgit dans un terrain de roms situé Boulevard Anatole France à Saint-Denis, ce
terrain dit du "Hanul bis" abrite depuis plus de trois une communauté de 80 personnes environ.
Aux familles toutes présentes les forces de police ont brandit des OQTF (obligation à quitter le territoire français) et donné le choix
entre les suivre au poste ou monter dans deux bus en partance immédiate pour la Roumanie.
Après le départ des familles, au moment où la police procédait à la destruction de leurs affaires, un jeune garçon de 13 ans a été
découvert seul et en pleurs.
Présents sur les lieux, trois membres de l'association Parada se sont vus interdire d'approcher et de parler à l'enfant. Pourtant
l'association connait bien les enfants de ce terrain pour y animer avec eux des ateliers cirque depuis plus d'un an. Cette semaine,
un programme de scolarisation pour ces mêmes enfants devait débuter...
Parada France s'insurge contre l'interdiction qui lui a été faite d'entrer en contact avec l'enfant et de lui porter assistance et
s'inquiète du traitement qui lui a été réservé.
L'association s'insurge également contre ce qui apparait être le nouveau scénario d'expulsions en vigueur : l'arrivée des forces de
l'ordre avec des bus pour une reconduite immédiate au pays d'origine. ( La même chose s'est produite dans un terrain de
bulgares la semaine dernière à Bondy)
Cette procédure dite "d'expulsions groupées" ne respecte pas la loi : elle distribue des OQTF collectives et sans raisons notifiées
et elle ne laisse pas aux familles le délai légal d'un mois pour obtempérer.

Habitat International Coalition lancera sous peu un Appel á l'Action et á la Solidarité que nous vous demanderons de signer.


 
Tags
• Appel à l'action urgente   • Déplacement   • Droit au logement et à la terre/Droit au logement adéquat   • Droits économiques, sociaux et culturels   • Expulsions forcées   • Violations des droits au logement et à la terre   
 
 


Habitat International Coalition
General Secretariat
 
<%=misereor_%>