Habitat International Coalition
Réseau global pour le droit à l'habitat et la justice sociale
 
Appel mondial pour le Journée Mondiale du Droit à la Ville: Halte aux expulsions forcées
Bookmark and Share
Source: The Global Platform for the Right to the City
31-10-2017


Les membres de la Plateforme Globale pour le Droit à la Ville, amis et alliés du monde entier, réunis à Nairobi, Kenya,

Déclarent le 31 octobre de chaque année, Journée Mondiale du Droit à la Ville, et lancent un appel global pour le droit à la ville, et l'opposition universelle aux expulsions forcées et aux déplacements qui ont un impact dramatique sur nos communautés urbaines et rurales.

Les expulsions forcées constituent une violation flagrante des droits humains reconnus par la loi. Conformément aux normes et engagements internationaux, tels que les Observations Générales n. 4 et n. 7, les gouvernements nationaux et locaux (y compris les pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires) sont invités à (1) prendre des mesures préventives; (2) assurer une protection suffisante; et (3) garantir que la sauvegarde de tous les droits humains soit faite avant, pendant et après les expulsions. Les expulsions forcées constituent une menace pour une vie paisible et décente. Les expulsions forcées provoquent la terreur et la souffrance pour les plus défavorisés, avec des conséquences dévastatrices pour les enfants et les femmes[i].

Il y a un an, lors de la conférence Habitat III à Quito, 197 États ont approuvé le Nouvel Agenda Urbain, réaffirmant leur engagement à prévenir les expulsions forcées arbitraires et les déplacements et à assurer une relocalisation digne et adéquate[ii]. Les États ont également reconnu que les immeubles et les terres dans les villes et les établissements humains doivent remplir leur fonction sociale, une composante fondamentale du droit à la ville [iii].

Toutefois, malgré leurs engagements, ces violations flagrantes se produisent encore partout dans le monde. Le Nouvel Agenda Urbain embrasse la vision du droit à la ville, en tant que droit de tous les habitants (présents et futurs, permanents et temporaires) d'utiliser, d'occuper, de produire, de gouverner et de jouir de villes, villages et établissements justes, inclusifs, sûrs et durables, définis comme des biens communs. Les expulsions forcées, alimentées surtout par le développement illimité, constituent une menace évidente pour cette vision partagée.

Aujourd'hui, en tant que Plateforme Globale intégrant un large éventail d'institutions et d'acteurs, nous exprimons notre solidarité avec les personnes qui subissent des expulsions forcées, des déplacements et la perte de leurs maisons, de leurs terres et de leurs moyens de subsistance.

Aujourd'hui, nous saluons le courage de centaines d'organisations, ainsi que la cohérence des gouvernements nationaux et des autorités locales lorsqu'ils protègent les droits humains légalement reconnus, et leurs combats, divers mais incessants dans le monde entier, pour le droit à la ville et la justice sociale dans les villes et les zones rurales.

Aujourd'hui, et en fonction de nos différents rôles et compétences, nous nous engageons à travailler ensemble pour dénoncer et arrêter d'urgence les expulsions forcées, et pour soutenir les communautés affectées.

En ce sens, nous - mouvements sociaux, organisations non gouvernementales, réseaux et forums, institutions académiques, secteur public, autorités locales, fondations et organisations internationales - demandons instamment aux Etats de respecter leurs engagements au titre des programmes mondiaux et des traités relatifs aux droits humains, garantir la fonction sociale de la terre et de la propriété, mettre en œuvre le droit à la ville et immédiatement prévenir et remédier aux expulsions forcées.

Nous nous félicitons de l'engagement de la Rapporteuse Spéciale des Nations Unies sur ce front et invitons ONU Habitat à assumer d'urgence ses responsabilités en fournissant les outils nécessaires pour faire face aux expulsions forcées, notamment en réintroduisant l'indicateur "expulsions forcées" dans le «Slum index» et le Groupe Consultatif de l'ONU Habitat sur les Expulsions Forcées, doté d'une capacité d'intervention concrète.

Nous continuerons de surveiller et de dénoncer les expulsions forcées en tant que violations flagrantes des droits humains Nous continuerons également à nous mobiliser pour défendre nos territoires et nos moyens de subsistance.

ARRÊTEZ LES EXPULSIONS FORCÉES ET LES DÉPLACEMENTS!DROIT AU LOGEMENT ET DROIT A LA TERRE MAINTENANT! DROIT DE VIVRE AVEC DIGNITÉ ET EN PAIX DANS NOS COMMUNAUTÉS!DROIT À LA VILLE POUR TOUTES ET TOUS!

Le 31 octobre marque le premier anniversaire des engagements d'Habitat III. Nous aimerions proposer cette journée comme la Journée Mondiale du Droit à la Ville. Chaque 31 octobre, nous rappellerons aux gouvernements leur engagement à assurer l'équité, la résilience, la durabilité, la justice sociale et le respect de l'environnement dans les établissements humains.

Nous vous invitons à rejoindre et partager cet appel sur vos réseaux sociaux en utilisant #StopForcedEvictions et #RighttotheCity. Veuillez envoyer un e-mail à contact@right2city.org

[i] Le Droit au Logement adéquat (Art.11.1): Expulsions forcées : 20/05/97. Observations Générales PIDESC n. 7.

[ii] Nouvel Agenda Urbain, pars 31, 107 et 111.

[iii] idem, par. 13 a)

List of cas d'expulsion:

1. Zimbabwe. Evictions in Manzou Farm http://bit.ly/2yC0PZx

2. Chennai. Over 400 families evicted in Chennaiunder the guise of ‘restoration of water bodies’and disaster managemen thttp://bit.ly/2g7AzyG

3. Johannesburg. Fattis Mansion Residents Question the Legality of their forced Eviction http://bit.ly/2yCVilA

4. Otodo Gbame, Lagos, Nigeria. Thousands Displaced as Police Raze Lagos' Otodo Gbame http://bit.ly/2yChyfg

5. One million displaced in Democratic Republic of Congo’s Kasai: UN http://bit.ly/2g8tkGU

6.I taly: Police Beat Refugees During Eviction http://bit.ly/2yD2jD5

7. Diyarbakir. Kurds forced to leave historic Turkey’s Sur district hit by violence http://bit.ly/2yC65ML

8. Negev: Israel razes Palestinian village for 113th time http://bit.ly/2yCniGb

9. Expelled Mexican Christians forced to live in wine cellar http://bit.ly/2yCn95h

10. Al-Sharq governerate, Kuwait. ‘Should we leave country’ – Fishermen without homes http://bit.ly/2yCG93H

11. Forced evictions in Kolkata for theFederation of International Football Associations’ (FIFA). Under-17 World Cup 2 http://bit.ly/2xwd4qG

12.6 Cas D’evictions Forcees de Douala-Cameroun: Nkomba, PK14-17, Bepanda Axe Lourd, Bepanda Boulevard, Emprise Ferroviaire, et Corres http://bit.ly/2xy32VM

13. Africa, Democratic Republic of Congo: 11.000 familles paysannes de Bilangalonzo sous éxpulsions (ITE 2016)

14. Europe, France: L'expulsions des 400 personne, les familles roumaines des bidonvilles de la Petite Ceinture, Paris - CNDH Romeurope (ITE 2016)

15. South America, Brazil, Izidora, Belo Horizonte: 8.600 famílias das ocupações urbanas ameaçadas de despejo (ITE 2016)

16. Asia, South Korea: Militarisation of Jeju Island - Gangjeong Village Committee against Jeju Naval Base (ITE 2016)

17. Middle East,Israel/The Occupied Territories of Palestine, Negev: Unrecognized Bedouin villagesin Beer Chiva – RCUV (ITE 2016)

18. South-America, Ecuador: Comunidad de la Isla de Muisne amenazada con el desalojo con la excusa del Tsunami (ITE 2016)

19. South America, Ecuador: Violent evictions and threats for 5.000 families living in Monte Sinai and surrounding areas, Guayaquil (ITE 2016)

20. South America, Ecuador, Guayaquil: 350 families tenants of the Casas Colectivas under eviction (ITE 2016)

21. North America, USA: Detroit. The massive eviction of the impoverished by the crisis who fail to pay thewater bill due to the privatization of the sector (ITE 2016)

22. Asia, India: Expropriation and evictions to make room for a third airport for the national capital, New Delhi (ITE 2017)

23. Asia, Sri Lanka: Land grabbing for tourism development, Panama Village (ITE 2017)

24. South America, Argentina: Evictions and gentrification in the historic neighbourhood of La Boca, Buenos Aires (ITE 2017)

25. Africa, Kenya: Violent evictions of the Masai in the name of protecting wildlife to support elite tourism (ITE 2017)

26. Europe, Ialy: Fake tourist rentals on the Island of Pellestrina, Venice (ITE 2017)

27. Asia. India: 200.000 people under evictions because live in the submergence area of the Sardar Sarovar Dams, Narmada Valley (ITE 2017)

Signataires:

Abahlali Base Mjondolo

Afrique Solidarité - A.I.S.E.D.

Association des Amoureux du Livre pour le Development Local - ASSOAL

Associaciation des Habitants et Travailleurs de Barake - AHTB

Bunge La Mwananchi

Canadian Housing Renewal Association - CHRA

Centre for Urbanism and Built Environment - CUBES

Cities Alliance

Coalition des ONG et OCB du Cameroun oeuvrant dans le domaine des etablissements humains - CONGEH

Coalition Nationale pour L'Habitat - CNHa

Dajopen Waste Mangement

Defensor general Defensoría del Pueblo de Buenos Aires

Development Action Group - DAG

Development Indian Ocean Network - DION

Environment et Développement du Tiers Monde - ENDA Tiers Monde

Fondation des Femmes Actives pour la Promotion de l'Education de la Femme et de l'Enfant

Ford Foundation

Grassroots Trust Coordinator

Habitat International Coalition

Huairou Commission

International Alliance of Inhabitants

Kota Kita

Mazingira Institute

MISEREOR

Mungano

Muthurwa Housing Cooperative Society

Observatori DESC

ONG Bethesda

Pamoja Trust

Planact

Polis Institute

Popular Workshop of Urbanism

Rosa Luxembur Stiftung

SDI

Techo

The Bartlet DPU

The New School

UCLG Committee on Social, Inclusion, Participatory Democracy and Human Rights

Winsrea

Women in Development & Environment

Women in Informal Employment: Globalizing and Organizing (WIEGO)

Zimbabwe People's Land Rights Movement - ZPLRM



 
Tags
• Droit à la ville   • Violations des droits au logement et à la terre   
 
 


Habitat International Coalition
General Secretariat
 
<%=misereor_%>